bébé

choisir chaussures bébé
Comment choisir les chaussures de bébé ?
Véritable machine à marcher, le pied de bébé est un rouage bien huilé mais très fragile. C'est pourquoi bien choisir les chaussures de votre bébé est important. La moindre perturbation, la moindre gêne peut engendrer déséquilibres, voire malformations. 33 articulations, 26 petits os, 19 muscles et un réseau de tendons et de ligaments gigantesque sont nécessaires pour que notre apprenti marcheur puisse supporter son poids ou le double de son poids lorsqu’il est en équilibre sur un pied. Vous devez donc avoir bon pied, bon œil pour trouver chaussure à son pied ! Voici un petit guide pratico-pratique pour connaître le B.A.-ba de ses petits petons et savoir comment choisir les chaussures adaptées.

Avant 1 an, devez-vous chausser ce petit d’homme ?

Certaines marques viennent nous vanter les mérites des chaussures de soutien pour nourrissons. Pourtant, l’ensemble des podologues s’accorde sur la nécessité de laisser les pieds de bébé tranquilles avant le début de la marche qui n’intervient généralement qu’entre 9 et 18 mois ou avant que ce petit randonneur de salon persiste à se tenir sur ses 2 jambes. Nombreux sont les parents qui paniquent à la vue des pieds plats ou des jambes arquées de leur bébé. Dans la plupart des cas, les enfants ne présentent pas d’anomalies mais de simples malpositions dûes pour la majeure partie à une mauvaise position dans le ventre de la maman. Faciles à corriger, ces petits pieds peuvent attendre leur 4ème année avant d’être consultés par un professionnel qui prescrira, si besoin est, une semelle orthopédique.

 

Les bébés possèdent donc un pied plat physiologique dû à un petit capiton de graisse au niveau de la voûte plantaire qui s’estompe lorsque le pied se muscle. Protégés par une enveloppe adipeuse, ces petons ont besoin d’être libres et de s’exprimer. Il n’est donc pas judicieux de vouloir à tout prix les enfermer dans des chaussures de bébé. Pieds nus, en contact direct avec le sol, ces petites locomotives grassouillettes se mettront en marche plus facilement. C’est très important pour le développement de la marche. Faites tout de même attention aux sols glissants en prévoyant des chaussettes antidérapantes. Vous pouvez également profiter des vacances ou de certains week-ends à la plage pour le faire marcher sur le sable, rien de tel pour qu’il muscle ses pieds. Quand bébé est de sortie, il faut prévoir des chaussons ou des chaussures souples sans semelle.

 Quand acheter les premières chaussures de bébé ?

En avant marche ! Poussés par la curiosité, ils partent à la découverte du monde « gigantissime » qui les entoure. Téméraires, ces marcheurs en culotte courte crapahutent à 4 pattes, puis s’agrippent aux meubles pour se déplacer et se hissent enfin sur leurs petites jambes pour atteindre l’objet tant convoité ou pour se blottir dans les bras de papa ou de maman. Ses premières chaussures vont pouvoir l’accompagner dans ses exploits car même s’ils retombent souvent sur leurs fesses protégées par les couches, leurs efforts relèvent tout de même de la performance.

 La marche demande une maturation physique et cérébrale importante. Il faut donc l’encourager dans ses escapades et surtout le soutenir lors de ses échecs. Mais quand acheter ses premières chaussures ? Plusieurs indicateurs peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Lorsque ce petit explorateur prend de l’assurance et qu’il commence à marcher sans appui ou lorsqu’il se tient debout pendant la moitié de la journée, vous pouvez penser à acheter ses premières chaussures. Si les vêtements peuvent passer de main en main, il vaut mieux éviter ce genre de méthode pour les chaussures. D’occasion, elles peuvent avoir pris la forme du pied du prédécesseur !

Comment connaître sa pointure ?

Bébé grandit et ses pieds aussi. Entre 9 et 24 mois, ses petons vont prendre 3 cm puis 1 cm tous les ans jusqu’à ses 5 bougies. Mieux vaut vous prévenir qu’il collectionnera les paires de chaussures. Mais comment connaître sa pointure ? Voilà l’outil tant convoité par les jeunes parents : le pédimètre. Posé à plat, le pied de bébé peut prendre 1cm, il est donc inévitable d’utiliser ce genre d’astuces pour connaître sa pointure exacte.

Comment choisir les bonnes chaussures ?

Le nombre de marques et de modèles est souvent le point de départ de l’hésitation. Que choisir ? Attention à ne pas vous laisser emporter dans le tourbillon de l’esthétique. Préférez la qualité au look super « branchouille » des nouvelles chaussures pour bébés bobos. La qualité prime sur l’esthétique mais il est tout de même possible d’allier les deux en connaissant les petits trucs et astuces de la chaussure idéale.

L’achat d’une paire de chaussures détermine la santé des pieds de votre enfant. Les chaussures doivent être adaptées à la morphologie de ses petits pieds. Entre 12 et 36 mois, arrive le temps des chaussures premier pas. Hautes avec un petit talon de 1 cm maximum, elles doivent maintenir le pied et avoir un contrefort rigide pour éviter les torsions. Une simple pression sur le talon de la chaussure permet de vérifier cette rigidité. Les chaussures montantes ne sont pas obligatoires ! L’essentiel est d’éviter le frottement avec les malléoles. La tige doit être assez souple et du cou-de-pied à la pointe, la chaussure doit laisser respirer les orteils afin d’éviter tout chevauchement pouvant entraîner de l’inconfort voire des ongles incarnés.

Un laçage assez haut est préférable pour ne pas comprimer les pieds. Le système d’auto-grippant peut également être utilisé dans la perspective d’un début d’autonomie. Une semelle en crêpe ou en élastomère est de rigueur afin d’éviter qu’il ne glisse.

Pour son confort, le cuir est à privilégier. Intérieur et extérieur, le cuir permet une meilleure respiration des pieds et limite la transpiration. Vérifiez également que le col arrière est matelassé. Le rembourrage maintient mieux la cheville et évite les frottements douloureux. Même s’il commence à gambader, ce n’est pas une raison pour enfermer ses pieds lorsqu’il est à la maison. Laissez-les à l’air libre tant que vous le pouvez. Lorsque ses pieds sont de sortie, les chaussures s’avèrent alors être indispensables. Eté ou hiver, le cuir reste une base indispensable pour votre bébé. Mais lorsque les grosses chaleurs arrivent, les baskets en toile ou les sandales peuvent être de très bonnes chaussures d’appoint. Il vous suffit alors d’alterner. Voûte plantaire ou pas, les fabricants s’accordent difficilement. Certains prônent la nécessité d’aider le pied de bébé à se construire quand d’autres soutiennent le contraire. A vous donc de décider…

Quand doit-il changer de chaussures ?

Les petits pieds de bébé sont indolores ! La couche adipeuse qui les entoure les rend insensibles. C’est donc à vous d’être attentif aux besoins de changement de chaussures. Trop petites, elles amènent déformations et douleurs et trop grandes, elles engendrent de l’inconfort. Les chaussures doivent donc être adaptées à la taille de ses pieds. Ces petits paturons grandissent à vitesse grand V alors n’attendez pas que les semelles s’usent. Bébé prendra une pointure tous les 3 mois environ jusque l’âge de 2 ans. Ses petons vont quand même doubler de taille avant son arrivée à l’école primaire.

Instrument de mesure insoupçonné, l’index peut vous servir d’indicateur pour savoir si le temps du changement est venu. Si la place entre le talon et le contrefort de la chaussure vous permet de glisser votre doigt, alors ses chaussures lui vont encore. Autrement, un simple coup d’œil à l’intérieur de ses chaussures vous permet de savoir si d’éventuels frottements ont abimé le cuir, signe que la chaussure est devenue trop petite.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×